Actualités

Séjour Collège Romain Rolland 2018

« Il faut ramer tous en même temps, faire attention aux autres personnes qui sont à bord, et se caler sur celui qui est devant vous pour être bien ensemble! » disait le moniteur du cano-raft à bord duquel nous descendions la Durance.

2

Sans le savoir, ce moniteur de l’UCPA venait de donner la clé d’une intégration réussie.

Cette intégration réussie elle a eu lieu lors du séjour de l’association sportive du collège Romain Rolland en juin 2018. En voici les ingrédients :

Mélangez 70 collégiens de la 6ème à la 3ème dont 2 élèves appartenant à une classe spéciale du collège. AS 5

Pas une classe « ordinaire », ni une classe de SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté), la classe qu’on appelle l’UE, l’Unité d’Enseignement, celle qui accueille seulement 5 élèves qui ont tous la particularité d’être autistes.
Prenez 5 professeurs de sport ouverts à l’intégration d’élèves différents dans leurs cours et prêts à adapter les situations pédagogiques pour que chacun soit en réussite et ce toujours dans un climat d’entraide et de coopération.
Ajoutez une enseignante spécialisée pour accompagner ces 2 élèves qui ont des besoins particuliers notamment en ce qui concerne la planification et l’anticipation du déroulement des journées, la visualisation des activités et la structuration du temps et de l’espace.
Prenez un lieu et des activités propices à la coopération : un stage d’activité en eaux vives sur le site UCPA des Orres.
Enfin, incorporez des moniteurs sportifs bienveillants, à l’écoute et patients, capables de s’adapter aux besoins et aux capacités de chacun.
3AS rolland 1AS
Vous obtiendrez une semaine d’intégration réussie pour deux élèves différents dont les principales difficultés sont d’ordre social. Une véritable intégration, pas une situation fabriquée sur mesure afin de tenter d’intégrer des élèves différents parmi leurs pairs. Pas une inclusion dans un cours traditionnel pendant lequel l’élève autiste sera focalisé sur la tâche scolaire demandée, tâche qui lui demandera un tel effort qu’elle prendra toute son attention, ne lui permettant pas de développer les compétences sociales qui sont pourtant au cœur de la problématique autistique.

C’est à travers ce genre d’expérience que nos élèves progressent, qu’ils peuvent acquérir les codes sociaux nécessaires à leur bonne intégration dans notre société qui malheureusement a encore du mal à s’adapter à leur différence. Une telle expérience permet également de changer le regard des adolescents sur le handicap, de leur ouvrir l’esprit sur ce qu’ils ne connaissent pas et qui peut leur faire peur.

Pendant cette semaine de stage des liens se sont noués entre les jeunes et le meilleur témoignage en est cette phrase de notre jeune adolescent autiste au moment de quitter ses nouveaux camarades à la fin de cette semaine sportive : « J’ai adoré ce séjour avec vous et vous allez tous me manquer! ». L’émotion et les larmes des autres collégiens étaient bien réelles et sont la preuve que l’intégration est possible si l’on met en place tous les bons ingrédients. L’intégration est alors comparable à un sport d’équipe dans lequel chaque membre de l’équipe doit fournir des efforts, chacun doit s’adapter à l’autre et coopérer pour réussir.

 

Tania Compagnon, enseignante spécialisée de l’UE du SISS APPEDIA

au collège Romain Rolland du Plessis Robinson

4

Nos sponsors
© 2015 - Réalisation